naar top
Menu
Logo Print

NVA, Bouwunie et VCB veulent reformer le bonus logement vers un bonus climat

La réduction existante sur les droits d'enregistrement lors de la rénovation doit encore être renforcée
magazine

Une baisse des droits d’enregistrement n’aura quasi aucun effet positif sur l’abordabilité d’un logement. Elle entraîne une augmentation du budget disponible pour l’achat d’un logement mais la quantité de logements et de terrains constructibles en Flandre est fixe. Lorsqu’un budget plus important est disponible pour acheter le même nombre de logements, les prix immobiliers augmenteront. La réduction des droits d’enregistrement sera quasi entièrement absorbée par cette hausse des prix. Pour autant que le bonus logement soutien le pur achat et pas la construction ou la rénovation d’un logement, le bonus logement entraînera des prix immobiliers plus élevés. Le bonus logement est utilisé pour une offre complémentaire et une amélioration qualitative du patrimoine immobilier.
Netwerk Architecten Vlaanderen, Bouwunie et la Vlaamse Confederatie Bouw proposent dès lors de réformer le bonus logement vers un bonus climat. Quiconque achète ou construit un logement économe en énergie ou rend un logement existant économe en énergie peut compter sur un soutien complémentaire. La réduction existante sur les droits d’enregistrement lors d’une rénovation doit encore être renforcée. Aujourd’hui la réduction par rapport aux tarifs standard n’est que de 1%. Une réduction substantielle est préconisée. La réforme du bonus logement vers le bonus climat:
• accroît l’abordabilité du logement: les familles sont soutenues dans la rénovation de leur logement. Après rénovation, elles bénéficient d’une facture d’énergie plus faible en permanence;
• est essentielle pour atteindre les objectifs climatiques. Sans soutien avancé, l’objectif visant à rendre le patrimoine immobilier complet plus économe en énergie d’ici 2050 ne pourra pas être atteint;
• a un effet de hausse des prix sur le marché de la vente.