naar top
Menu
Logo Print

Création de l'Agenda flamand de la Construction

Un partenariat entre le département Environnement, le ministre Van Den Heuvel et trois partenaires dans la construction
magazine

Trois partenaires de l'industrie de la construction (Bouwunie, l'Union Professionnelle du Secteur Immobilier et la Confédération Construction flamande) coopèrent étroitement et en concertation privilégiée avec le ministre compétent de l'Environnement et le ministère flamand de l'Environnement. L'objectif est que le gouvernement et les secteurs de la construction et de l'immobilier développent une meilleure compréhension de la vision de l'autre et créent un soutien acceptable suffisant pour les défis futurs et nécessaires. La consultation structurelle de l'Agenda flamand de la construction devrait déboucher sur des propositions et des suggestions soutenues concernant l'aménagement du territoire et l'environnement.
L'Agenda flamand de la construction, qui vient d'être lancé, repose sur trois piliers. Le premier pilier est l'exploitation minière urbaine, ou recyclage de haute qualité des matières premières. Il s'agit de la construction circulaire et de la réutilisation des déchets de construction et des déchets pour servir de matière première à de nouvelles constructions.
Le deuxième pilier est le virage de la construction. Si nous voulons atteindre avec succès les objectifs climatiques et la transition énergétique, nous devons construire différemment. Construire ailleurs, en particulier. Les espaces ouverts doivent être chéris et nous avons besoin d'une installation plus réfléchie de nos bâtiments. Sans qu'il soit question d'interdiction. Cela rend les gens inquiets et nerveux.
Le troisième pilier concerne la qualité du développement urbain. La création de zones résidentielles, de travail et d'habitation où la qualité de vie et d'habitation est meilleure ou peut concurrencer la qualité de vie perçue à l'extérieur de la ville est un défi. Ici, les partenaires veulent examiner comment les projets de régénération urbaine peuvent être améliorés afin que chacun puisse les considérer et les vivre comme une valeur ajoutée. Une fois que la nouvelle coopération aura porté ses fruits, de nouveaux thèmes et de nouveaux groupes suivront. De cette manière, les partenaires veulent parvenir à un agenda sectoriel de la construction et de l'immobilier en Flandre.

Sur la photo, de gauche à droite : Jean-Pierre Waeytens (Bouwunie), Jef Lembrechts (VCB), le ministre flamand Koen Van den Heuvel, Olivier Carrette (UPSI) et Peter Cabus (Département Environnement).