naar top
Menu
Logo Print
09/05/2019 - SAMMY SOETAERT

LES MACHINES SONT-ELLES VOUEES A TOURNER EN LOCATION A L'AVENIR?

La numérisation a un impact de taille sur le marché de la location

La numérisation n'a pas de limites. La numérisation est partout. Et elle est vouée à influencer différents aspects de votre travail. La transition est en marche et ne risque pas de s'arrêter de sitôt. Prenez, par exemple, l'émergence du BIM. Dans le secteur de la location et de la vente de machines aussi, cette nouvelle tournure pourrait bien représenter une véritable révolution.

numérisation
La numérisation ouvre de nouvelles possibilités pour le fabricant comme pour le fournisseur et l'utilisateur, comme le suivi à distance des machines

DISRUPTION A TOUT-VA

Dans un environnement en pleine évolution et innovant, il faut souvent apprendre à jongler avec de nouveaux termes et concepts. Comme la disruption. Selon les dictionnaires, la disruption signifie ‘un bouleversement de la situation établie’.

La disruption induite par la numérisation affectera également notre sec­teur, alors nous ferions mieux de nous y pré­parer. Si vous n'êtes pas d'accord, nous aimerions attirer votre attention sur quelques exemples très récents de ce concept:

  • On estime que plus de 3 millions de conducteurs roulent pour la plate-forme Uber à travers le monde. Les conflits en cours avec le secteur des taxis et les législateurs sont la preuve de l'énorme disruption engendrée. Uber ne possède pas de voitures, mais gère seulement la plate-forme.
  • Dans le secteur des loisirs, on assiste également à l'émergence de plates-formes qui basculent vers des étapes intermédiaires – agences de voyages, centres de location. Camptoo, p.ex., loue des camping-cars de particuliers à d'autres particuliers, mais ne possède aucun véhicule. Il en va de même pour des questions similaires sur des sites tels que Trivago.
  • Regarder la même émission en masse le dimanche soir et en parler avec presque tous les collègues le lundi? C'est presque du passé, à moins qu'un event important de football ou de cyclisme n'ait été diffusé. Ce que l'on appelle le visionnage linéaire de la télévision, est remplacé par Netflix et autres sites tels que YouTube. Des recherches menées aux Pays-Bas montrent que la jeune génération (25-34 ans) regarde en moyenne 3 heu­res et 40 minutes de vidéo en ligne par jour, contre 46 minutes pour la télévision.

AUSSI DANS NOTRE SECTEUR?

On vous entend déjà: et dans la construction, les choses ne prennent pas encore cette tournure, n'est-ce pas? Peut-être est-ce parce que nous sommes moins susceptibles de remarquer des évolutions dans nos activités et parce que nous nous y habituons, mais les changements s'infiltrent aussi dans nos activités. Le BIM mentionné plus haut en est un bon exemple, mais l'évolution de l'impression 3D doit aussi être suivie de près. Une grosse partie de nos activités sera confrontée à la disruption en force: notre approche de l'achat et de la location de machines.

numérisation
La location permet d'éviter les gros investissements. Vous disposez, en outre, de machines toujours à la pointe de la technologie

Il existe déjà des applications qui gèrent la location de machines à d'autres entreprises sans intermédiaire. Il y a, p.ex., l'utilisation déjà établie de la télématique, grâce à laquelle les véhicules peuvent être surveillés à distance. A l'origine, cette utilisation se limitait à un système de localisation: l'emplacement exact d'une machine pouvait être déterminé via une connexion GPRS. Une mesure antivol pratique qui permettait aussi de localiser une machine sur un grand chantier.

La numérisation a conduit à l'étape suivante en symbiose avec la connectivité. Des cap­teurs étaient déjà présents partout sur les machines, mais jusqu'à récemment, les don­nées ainsi générées n'étaient utilisées qu'en interne. P.ex.: une sonde de température mesure la température du moteur et le conducteur reçoit un message si elle devient trop élevée. Comme les possibilités d'envoyer des données de manière peu coûteuse se sont multipliées, il est devenu possible d'utiliser les données à l'extérieur de la machine. Il était maintenant possible de surveiller la température de ce moteur dans le monde entier. Un concept utile pour le suivi de facteurs-clés tels que ceux-ci, afin de planifier l'entretien pré­ventif si une tendance indique un problème. Les pannes peuvent aussi être immédiatement signalées au service de maintenance, ce qui leur permet souvent de redémarrer la machine à distance. Ces systèmes télématiques sont aussi de plus en plus intégrés dans les logiciels des sociétés de location. En plus d'anticiper les tâches de maintenance, cela leur permet de surveiller les heures de fonctionnement et la consommation de carburant, de surveiller les machines à distance, de définir les emplacements et les heures pendant lesquelles une machine peut être utilisée, de gérer à distance les codes PIN nécessaires aux opérateurs pour utiliser la machine, et ainsi de suite. Les fabricants sont aussi plus qu'intéressés par l'accès à ce type de données. Il leur permet de comparer différentes machines et systèmes et de courber les facteurs-clés. A long terme, on peut ainsi prévoir quelle pièce devra être remplacée ou réparée. Est-il temps à présent de passer à l'étape suivante de la numérisation?

L’AVENIR: EQUIPMENT-AS-A-SERVICE?

C'est peut-être le cas, car un autre concept intéressant émerge dans le secteur industriel: le paiement à l'utilisation, souvent appelé Equipment-as-a-Service (EaaS). Les machines ou installations ne sont pas vendues, mais il n'y a pas non plus de location réelle. La machine reste la propriété du fabricant, qui perçoit également un tarif préétabli par utilisation de la machine. Cette facturation par utilisation peut s'effectuer sous plusieurs formes, par exemple pour un tarif à l'heure. Dans l'industrie, ce type de contrat existe depuis un certain temps. Atlas Copco en est un exemple. Dans ce concept, ils ne vendent plus de compresseurs avec l'installation correspondante à leurs clients, mais facturent seulement un montant mensuel basé sur la performance du compresseur et le nombre d'heures de travail. Atlas Copco est responsable de l'exploitation et de l'entretien appropriés, de sorte que l'utilisateur n'a qu'à se concentrer sur sa propre spécialité. Un autre exemple bien connu est le spécialiste des moteurs d'avion Rolls-Royce. Eux aussi ont un programme dans lequel les constructeurs d'avions n'achètent pas de moteurs, mais paient le nombre d'heures de vol.

numérisation
La gestion des codes PIN à dis­tance prévient tout risque de mau­vaise utilisation

L'élément moteur de cette tendance est la combinaison de capteurs de mesure en combinaison avec la numérisation, qui permet de mesurer et de communiquer précisément l'utilisation du matériel.

Qu'avez-vous à y gagner?

Quel est l'avantage pour vous par rapport à l'achat d'une même machine ou à une location traditionnelle, avec ou sans contrat de maintenance?

  • Un premier avantage majeur par rapport à l'achat est d'éviter un gros investissement. En particulier pour les petites entreprises, le paiement d'une machine peut avoir un im­pact majeur sur les opérations quotidiennes.
  • De plus, vous avez la garantie que votre machine est conforme à la législation (environnementale) en vigueur. Si vous achetez votre propre machine, vous devez vous occuper vous-même des inspections, de l'entretien et des réparations.
  • Par rapport aux contrats de location, l'EaaS présente l'avantage que le prix fluctue en fonction de l'utilisation. Avec la location traditionnelle, le prix est fixe. Que vous utilisiez la machine en continu ou que vous la laissiez à l'arrêt pendant un mois entier: la facture reste inchangée. Avec le concept d'EaaS, vous payez un montant qui évolue en fonction de l'utilisation et donc de votre chiffre d'affaires. Cela vous donne plus de certitude quant à la maîtrise de vos coûts fixes, même pendant les périodes où les choses se passent un peu moins bien.
  • De plus, le système permet également au fabricant de surveiller les performances de la machine et de planifier l'entretien préventif. Ceci garantit la disponibilité, car le fabricant perd également de l'argent, lorsque votre machine est à l'arrêt. En d'autres termes, ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour qu'elle reste en bon état de marche.