naar top
Menu
Logo Print
17/09/2019 - LUC VANDENBROECK

L'ASPECT ALTERE ET LES MOTIFS DE POSE SPECIAUX ONT LA COTE

Les tendances au niveau du look et de l'appareillage

motifs de pose parquet
Le mariage de plusieurs motifs et de lames brutes donne un ensemble surprenant

Aujourd'hui, le parquet multicouche est aussi beau que massif. En outre, il est plus stable et plus rapide à poser. Les teintes claires restent populaires, les sols bruns et foncés ont le vent en poupe. La finition huilée se marie avec chaque intérieur moderne tandis que le look expressément authentique est très apprécié. Les formats varient, de large et long à étroit et court, en fonction de la pièce et des préférences personnelles. Une pose à l'anglaise apaise tandis qu'un motif en chevrons (point de Hongrie) apporte du dynamisme. Si l'on veut vraiment quelque chose de spécial, il existe un large choix d'appareillages surprenants mais qui ont fait leurs preuves.

SORTES DE PARQUET

Massif

Le parquet massif se compose d'une lame en bois massif avec rainure et languette. Ses avantages? L'inimitable sensation du bois plein et une grande durabilité. Mais les lames massives ‘travaillent’. Elles peuvent se dilater en été ou rétrécir en hiver si bien qu'elles ne conviennent pas pour le chauffage par le sol. En outre, elles sont assez chères et leur pose prend du temps. En effet, ce parquet est posé sur un sous-plancher puis cloué ou collé.

Multicouche

Ce sol, également appelé parquet contrecollé, se compose de 2, 3 ou plusieurs couches placées en quinconce. La couche supérieure est souvent en bois dur – chêne, par exemple – de 3-6 mm d'épaisseur. L'inconvénient est que ce parquet ne peut être poncé qu'1 à 2 fois pour retrouver son aspect neuf. Les couches inférieures forment un noyau solide composé de matériau en plaque (p.ex. multiplex en bouleau) ou de fibres de bois de conifère comprimées à haute pression (HDF). Le dos évite la déformation. Grâce aux différentes couches, la lame est soumise à moins de tension. Cela rend ce parquet beaucoup plus stable et donc adapté au chauffage par le sol. Les lames peuvent être plus longues et plus larges. Le parquet multicouche résout donc plusieurs problèmes propres au parquet massif et est généralement plus intéressant au niveau du prix. Il existe des collections avec un système à rainure et languette et d'autres avec un système d'encliquetage. Ces sols sont rapides à poser.

motifs de pose parquet
Les matériaux doux, la lumière et les tons neutres sont apaisants

LES TENDANCES

Coloris et traitements standard

Aujourd'hui, la maison doit être un havre de paix, avec des matériaux tendres et tactiles ainsi qu'une palette de tons clairs et neutres. Les teintes naturelles restent la norme. Les nuances de brun chaud font leur retour, inspirées par l'Amérique du Sud et l'Afrique. Parfois, on tente des coloris foncés et altérés. Le gris connaît une solide ascension. Au niveau du traitement de surface, on a le choix entre de l'huile et du vernis. Le vernis, brillant ou mat, constitue une protection étanche qui prévient l'usure et les taches. L'épaisseur totale des couches détermine la résistance à l'usure du sol. Grâce à son rayonnement doux, le parquet huilé est très à la mode. Pour un parquet huilé oxydatif, on applique de l'huile puis on l'enlève afin d'obtenir une saturation optimale des fibres. Les lames sèchent un certain temps à l'air afin de fixer la couleur. Le résultat? Des nervures de bois prononcées, tant dans les coloris clairs que dans les tons foncés. Avec le parquet huilé UV, l'huile sèche en quelques secondes sous l'effet des rayons UV.

Looks bruts et altérés

En général, les Belges aiment les designs apaisants. Les tendances varient d'un pays à l'autre. Par exemple, les Français apprécient les sols rustiques. Ici aussi, on peut jouer la carte de l'authenticité. En effet, ce genre de sol avec un profond relief se marie bien avec un intérieur industriel branché. Les sols ‘vieillis’, qui présentent des nœuds et des fissures, sont très prisés. Pour obtenir cet effet, on brosse le bois d'été plus tendre afin de conférer à la surface une dimension supplémentaire. Pour un look artisanal, les lames sont parfois travaillées à la scie à ruban, dans le sens perpendiculaire. De plus, le sol peut être vieilli au moyen de coups de marteau pour un motif aléatoire. En outre, certains produits de vieillissement réactifs confèrent au bois un aspect altéré. Les subtiles différences de nuance dues à la variation de la quantité de tanins dans le bois contribuent à un aspect totalement naturel.

motifs de pose parquetDivers formats

Il y en a pour tous les goûts: de longues lames de près de 2 m ou des lames plus étroites, plus courtes et branchées. Les lames fines sont idéales pour la rénovation tandis que les lames classiques restent toujours un choix sûr. Pour ceux qui aiment le look des petites lames, il existe aussi des lames avec un plus petit format qui sont assemblées afin de former une longue lame. Le design classique est toujours très populaire. Les petites pièces mettent les lattes classiques en valeur alors que les grandes surfaces nécessitent de grosses pièces moins pointues.

MOTIFS DE POSE POPULAIRES

Pose à l'anglaise

C'est l'appareillage le plus fréquent. Il est encore divisé en 1, 2 ou 3 bandes. Ici, les différentes lames sont posées côte à côte sur une rangée. En fonction de la largeur des lames, le rendu visuel sera différent. Vous avez le choix entre un appareillage sauvage ou répétitif, en fonction de ce qui convient le mieux dans votre pièce. Les lames utilisées ne doivent pas avoir toutes la même largeur; avec des largeurs variées, vous pourrez créer une dimension spéciale. Il existe également des collections composées de lamelles qui forment elles-mêmes un motif sur les lames. Elles se posent de la même manière qu'un parquet à l'anglaise. Car il faut le savoir: les motifs compliqués prennent beaucoup plus de temps. Les deux classiques les plus populaires sont le motif en chevrons et le point de Hongrie. Ces lames doivent s'emboîter parfaitement pour se fondre les unes dans les autres. Avec le motif en chevrons et le point de Hongrie, il y a toujours deux sortes de bandes, gauches et droites. En effet, on travaille en miroir et si, d'un côté du chevron, la rainure est à gauche et la languette en haut à droite, ce sera l'inverse pour l'autre bande. Les fabricants possèdent des outils de calcul rapides pour déterminer l'appareillage.

motifs de pose parquet
La lumière crée un beau jeu de couleurs sur ce motif en point de Hongrie

Le chevron fait son retour

Le chevron synchrone traditionnel crée un look classique mais dynamique. Il a parfaitement sa place dans les habitations modernes. Ce motif se compose de lames courtes rectangulaires posées en chevrons. La pointe est toujours formée par 2 lames formant un angle de 90°. Les dimensions des bandes ne sont pas fixes mais pour utiliser de grandes bandes, il faut beaucoup de place. Sinon, l'appareillage rate son effet. Un format très demandé est celui avec des lames de 7 cm sur 40 cm.

Point de Hongrie, classique et moderne

Avec un motif en chevrons, les lames sont rectangulaires. Ici, elles ont une forme de parallélogramme. Les têtes sont découpées à 45 ou 60°. Après la pose, deux lamelles forment un angle de respectivement 90° ou 120°. Le premier est un peu plus oppressant tandis que le deuxième confère au sol un aspect plus calme. Entre les rangées, on place parfois une frise. L'ensemble confère au sol un décor symétrique. Sous l'effet du soleil on voit apparaître deux couleurs différentes. Le dessin net du point de Hongrie se marie bien avec un intérieur moderne ou classique. Il est possible d'adapter les dimensions des lames à la superficie totale afin que le sol ressorte parfaitement. Le choix des longueurs et des largeurs est très important: les lames longues et étroites font plus professionnel, les éléments plus larges créent une ambiance rurale.

L'ASCENSION DES MOTIFS FRAPPANTS

Le parquet Versailles date de Louis XIV. Il se compose d'un cadre carré avec, à l'intérieur, des motifs géométriques réalisés avec différentes lames. Il s'adapte parfaitement aux maisons de campagne et aux habitations classiques. Les architectes aiment aussi le parquet à lamelles sur chant, éventuellement dans différentes longueurs et épaisseurs.

motifs de pose parquet
Un parquet huilé avec l'authenticité du bois raboté à la main

Ce motif était surtout appliqué dans l'industrie autrefois. Aujourd'hui, ce sol robuste et résistant à l'usure confère un rayonnement unique aux maisons privées. Il est également utilisé pour les espaces publics fort fréquentés. Pour un parquet mosaïque, on travaille avec des petites lames en bois de 6 à 10 millimètres d'épaisseur. Elles sont collées selon un motif unique que l'on peut déterminer librement. On utilise beaucoup de colle si bien que le sol est très solide et travaille à peine. Le parquet en bois debout se compose de blocs carrés ou allongés. Le bois est découpé perpendiculairement au fil, ce qui fait apparaître les cercles annuels. Les nervures sont droites si bien que le motif de pose résiste à la pression et à l'usure. En outre, ce parquet amortit bien les bruits.

LA POSE

Préparation

Prévoyez un support propre, égal, sec et en bon état. Les petites irrégularités pourront être dissimulées avec un sous-plancher. Dans le cas d'une nouvelle chape, l'humidité résiduelle ne peut pas dépasser 2,5% s'il n'y a pas de chauffage par le sol et 2% s'il y en a un. Si le support est un sol existant qui a éclaté, que la chape est intacte et qu'elle est posée sur une bâche, on peut placer le parquet immédiatement.

motifs de pose parquetS'il n'y a pas de bâche, commencez par appliquer une couche d'époxy sur la chape afin de lutter contre l'humidité ascensionnelle. Si la chape est abîmée mais qu'il y a une bâche en dessous, égalisez le sol. On peut aussi poser du parquet sur un sol existant, à condition que tous les carreaux soient bien fixés. Sinon, il faut d'abord appliquer une couche d'époxy par-dessus.

Pose flottante

Rainure et languette: encollez les éléments de sol dans la rainure avec une colle à bois résistante à l'eau. Certains fabricants recommandent de coller leur parquet à rainure et languette. Ainsi, il n'y a pas de couche d'air entre le parquet et le sous-plancher, ce qui réduit le bruit de contact.

Système d'encliquetage: les lames ne sont pas fixées au sous-plancher. Elles sont assemblées par clic et reposent sur le sous-plancher. L'épaisseur idéale de ce sous-plancher est de 2-3 mm. Il fait office d'écran pare-vapeur et d'isolant phonique.

Pose collée

Ici, on colle directement les lames sur le sous-plancher. Etalez la colle avec un peigne à colle et posez les lames dessus. Le parquet sur un chauffage par le sol est toujours collé. En effet, avec une installation flottante, il y a toujours une couche d'air supplémentaire qui a un effet isolant et qui retient la chaleur. Certaines collections de systèmes à encliqueter peuvent également être collées.

Points importants lors de la pose

  • Etudiez l'alignement au préalable et vérifiez le motif de pose
  • Déterminez le point de départ en fonction du projet et en fonction de l'endroit où vous pourrez sortir. Commencez par une lame entière et terminez avec une lame entière
  • Prévoyez toujours un joint de dilatation de 10 mm contre le mur, près des encadrements de porte et des obstacles (tuyaux de chauffage). Prévoyez toujours une finition étanche
  • Terminez par une plinthe à peindre ou une plinthe massive. Contre le mur, travaillez avec un contour ou un liseré