naar top
Menu
Logo Print
24/04/2019 - LAURENCE BLONDEEL

PRÉPARATION, TRAITEMENT ET ENTRETIEN

PREPARATION

schuren
Veillez toujours à poncer suffisamment,
dans les sens des fibres, de préférence avec un grain fin

Dégraissage

Avant le ponçage, le bois doit toujours être dégraissé, car les composants gras du bois entraînent une moins bonne adhérence de la peinture. Le dégraissage peut être effectué avec de l'eau et de l'ammoniaque. Il faut qu'il y ait au moins 10% d'ammoniaque dans l'eau pour les essences de bois telles que l'afzélia ou le merbau. Certaines essences, par exemple les bois contenant de l'acide tannique (comme le chêne ou l'afrormosia), ne doivent pas être traitées à l'ammoniaque, car cela entraîne une décoloration du bois. Dans ce cas spécifique, il est toujours préférable d'utiliser un diluant cellulosique ou synthétique. D'autres types de bois (par exemple, l'Iroko-Kambala) peuvent être dégraissés avec du méthanol (alcool de feu) ou même de l'acétone, bien que cette dernière option soit peu utilisée. Dès que le dégraissant est sec, la première couche de peinture doit être appliquée au plus vite. Si vous attendez trop longtemps, il y a de fortes chances que les substances qui ont été enlevées à la surface mais qui sont encore présentes dans le bois, réapparaissent à la surface. Lors de l'entretien des couches de peinture existantes, le dégraissage peut être effectué avec de l'eau et du détergent.

Ponçage

Une bonne préparation du bois est toujours nécessaire pour traiter le bois de manière correcte et surtout durable. Une étape très importante dans cette préparation est le ponçage du bois. Veillez toujours à ce que le bois soit suffisamment poncé dans le sens des nervures, de préférence avec un grain fin. Les petites rayures superficielles sur la surface du bois sont plus faciles à reboucher et la peinture a moins tendance à s'enlever, puisqu'il n'y a pas de rainures profondes et donc pas de bords coupants. Le ponçage grossier n'est responsable que de l'enlèvement des couches de peinture ou des irrégularités. Si l'on décide de poncer grossièrement, l'idéal est de passer progressivement d'un grain épais à un grain fin. Pour une meilleure adhérence, il est également important de poncer entre les couches. La tension de la couche en train de sécher s'apaise et la surface sera plus facile à peindre.

Verkleurd hout
Le bois vieilli peut être restauré avec de l'acide oxalique

Bois neuf vs. bois peint

Le bois neuf et nu doit d'abord être poncé et dégraissé. Ensuite, les pores éventuels peuvent être bouchés et le bois de bout peut être scellé. Si le bois est déjà peint, la première étape consiste à décaper, brûler (si nécessaire) ou aérogommer (une forme de sablage moins agressive). Le bois vieilli peut être restauré avec de l'acide oxalique, lequel peut également traiter les taches de ciment ou les dépôts. Ensuite, il faut poncer et dégraisser, les pores peuvent être remplis et le bois de bout scellé. Dès que la préparation du bois neuf ou peint est terminée, on peut appliquer le système de peinture choisi.

Points d'attention

En général, un certain nombre de points sont pris en compte lors du traitement et de la pro­tection du bois:
• Le bois de bout, les côtés latéraux et inférieurs doivent être scellés de façon étanche à l'eau. Pensons à une fenêtre placée dans un creux. Si tous les côtés ne sont pas étanches à l'eau, l'humidité peut pénétrer et voudra s'échapper à travers le film de peinture, ce qui peut entraîner des dommages. L'idéal est donc de traiter le bois sur tous les côtés;
• Les arêtes vives doivent être arrondies. La peinture s'éloignera des arêtes vives, ce qui fera apparaître une épaisseur de couche plus fine. Cette couche brûlera plus rapidement, ce qui signifie que le bois sera exposé plus rapidement aux facteurs environnants;
• Il faut toujours sceller les assemblages en bois avec du mastic ou un enduit.

Clearcoat
A l'extérieur, commencez toujours par un système teinté transparent et jamais directement par un produit clair incolore

SYSTEME COLORE TRANSPARENT

Vernis transparent

Lorsqu'on veut conserver la couleur naturelle d'une essence de bois et qu'on n'opte pas pour un système de peinture opaque, on a rapidement tendance à opter pour un traitement incolore. Cependant, il faut partir du principe qu'un produit clair et incolore ne doit jamais être utilisé à l'extérieur! Le bois doit être protégé des UV, ce qui nécessite un pigment. Ce pigment va réfléchir la plupart des rayons UV et protéger ainsi la lignine dans la couche cellulaire supérieure du bois. C'est pour cette raison spécifique qu’il faut toujours utiliser un système teinté (transparent) avant de pouvoir appliquer un vernis transparent. Ce dernier contient des bloqueurs d'UV, mais il ne sert qu'à protéger et à entretenir la première couche de couleur transparente (et indirectement le bois) et à appliquer une couche plus épaisse sur le système de peinture existant, sans foncer la couleur initiale. De cette façon, la durée de vie du système de peinture est également prolongée. Il convient également de noter que certains fabricants proposent des produits incolores et transparents basés sur de nouvelles technologies. Sachez toutefois que ces produits n'empêchent pas le vieillissement du bois, mais ils le font vieillir joliment, sans dépôts verts, moisissures ou noircissement.

Contrôle régulier

Comme on l'a dit, c'est la lumière UV qui a le plus grand impact sur le bois et qui peut conduire à l'écaillement et au vieillissement du bois. Même si le bois est protégé par un système coloré transparent qui contient des particules de pigment et un vernis transparent avec des bloqueurs UV par-dessus, la lignine brûlera quand même, si bien que les fibres supérieures du bois se détacheront de la couche saine et que le système de peinture perdra son ancrage. Un contrôle régulier du système de peinture est donc nécessaire, complété par l'entretien nécessaire. Un contrôle visuel intermédiaire avec (si nécessaire) la retouche locale des parties endommagées peut avoir une influence positive sur la fréquence de l'entretien.

ENTRETIEN

En général, un système transparent et pigmenté nécessitera toujours un entretien plus rapide qu'un système couvrant. Pour ce genre d'entretien, il faut toujours poncer et dégraisser avant l'application d'une nouvelle couche de peinture, vernis, laque, etc. Une lasure de bonne qualité doit être entretenue tous les trois ans, tandis qu'une laque de bonne qualité doit l'être tous les cinq ans ou plus.

onderhoud